L’Inde : nouvel eldorado pour les entreprises françaises ?

Nous ne saurions trop le répéter : de l’intuition on peut passer à l’analyse, mais non pas de l’analyse à l’intuition.Reportons à l’inné cette transmissibilité régulière — nous nous conformerons à l’expérience, et nous dirons que ce n’est pas l’action mécanique des causes extérieures, que c’est une poussée interne, passant de germe à germe à travers les individus, qui porte la vie, dans une direction donnée, à une complication de plus en plus haute.La nécessité du sacrifice, dans bien des cas, est un mauvais numéro ; on le tire pourtant, on le place sur son front, non sans quelque fierté, et on part.Le mot d’ordre c’est qu’il est urgent de se désendetter.Mais, s’ils se trompent, l’Afrique pourrait affronter de sérieuses difficultés dans les décennies à venir.Une longue et douloureuse expérience me permet d’insister sur le mot.La dernière idée à la mode, chez les libéraux, est de prier pour qu’il y ait en France un « shutdown » budgétaire, à l’image du bras de fer politique qui vient de démarrer aux États-Unis sur le plafond de la dette.Attendons-nous, passifs, que les impressions aillent chercher leurs images ?Et trois personnes, qui ne font qu’un seul être, qu’est-ce autre chose qu’un mystère ?Il continuait donc le mouvement, et comme, par lui-même, le mouvement n’obtenait pas l’effet désiré, il fallait que la nature s’en chargeât.Le gouvernement préfère gesticuler avec l’encadrement des remboursements par les mutuelles, mesure aussi inutile que néfaste, plutôt que de mobiliser la DGCCRF pour lutter contre la minorité de margoulins du secteur.Il a lancé cette initiative avec Concept financier qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises et acteurs économiques.

Publicités