Alors,qu’est-ce qu’on attend pour être heureux?

Dans la première hypothèse on a un monde suspendu en l’air, qui devrait finir et recommencer de lui-même à chaque instant.Si, à mesure que nous nous éloignons des couches profondes du moi, nos états de conscience tendent de plus en plus à prendre la forme d’une multiplicité numérique et à se déployer dans un espace homogène, c’est précisément parce que ces états de conscience affectent une nature de plus en plus inerte, une forme de plus en plus impersonnelle.Presque toutes ces activités surabondantes se sont employées à la propagation du christianisme.Mais, au point de vue militaire, je reste convaincu qu’on peut, sans aucune crainte de se tromper, prononcer les deux mots fatidiques : Finis Galliæ.La plupart se contentent de vouloir rester populaires pendant leur mandat.De nos jours, la tâche des gouvernements consiste pour l’essentiel à gérer un gigantesque mécanisme de redistribution des fonds issus du contribuable en direction d’un certain nombre de destinataires et autres bénéficiaires de la dépense publique.D’autres sont plus significatifs, comme par exemple la destitution soudaine du numéro 1 d’un groupe d’État partenaire d’une entreprise française.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Les hémorragies cérébrales sont moins fréquentes chez les joueurs de football. Les cerveaux aussi ! ».C’est donc un carrefour, où l’ébranlement venu par n’importe quelle voie sensorielle peut s’engager sur n’importe quelle voie motrice.Nous disions que les faits les plus importants à cet égard ont pu être négligés par les contemporains.Se faisant, ces organisations améliorent à la fois leur représentativité et leurs moyens d’action.Ils ignorent, veulent ignorer, que la qualité de citoyen d’un pays ne s’acquiert point, mais se prend.La pluparts des contrats proposés aux jeunes entrants sur le marché du travail sont de ce dernier type.

Publicités