Créer un fonds souverain global

La palette marketing des publicitaires prend d’un coup une toute nouvelle dimension.Ne savait-il pas que les magiciens de Pharaon, remplis de la force de leur art, avaient essayé la puissance de Moïse et l’avaient pour ainsi dire lassée ?Il y a eu le coup d’éclat du Medef en juillet, semblant révéler une posture assez frileuse sur le sujet criant de l’énergie.Smith avait ainsi préparé l’erreur des socialistes modernes qui ne cessent de représenter comme des parasites improductifs ce qu’ils appellent les intermédiaires entre le producteur et le consommateur, tels que le négociant, le marchand, etc.Kant imagine des choses en soi d’un côté, et d’autre part un Temps et un Espace homogè nes au travers desquels les choses en soi se réfractent : ainsi naîtraient d’un côté le moi phénomène, celui que la conscience aperçoit, et de l’autre les objets extérieurs.D’où des prévisions des grandes banques new-yorkaises anticipant une croissance dépassant allègrement les 3% en 2011, pour frôler parfois les 4%.Celle-ci nous paraît revenir de droit à une métaphysique qui part également de l’expérience, et qui est à même, elle aussi, d’atteindre l’absolu : nous l’appellerions science, si la science ne préférait se limiter au reste de la réalité.Mais encore faut-il que la virtualité passe à l’acte.Il n’y a pas de mot plus profondément vrai que celui de Rousseau : « Il faut beaucoup de philosophie pour observer ce qu’on voit tous les jours.Elle part de la Forme, elle y voit l’essence même de la réalité. »Et prôner sans organiser », conclut Christian Navlet.Le gouvernement fédéral et le Bundestag allemand ont soutenu toutes ces orientations dangereusement erronées.