Dette européenne : le dernier cercle

Leurs bénéfices (des banques) s’en trouvent privatisés, toute perte excédant leurs capitaux étant en revanche reportée sur leurs créanciers, voire, ce qui leur est encore plus favorable, sur le contribuable.Aussi c’est là que commence véritablement l’économie politique, car c’est là que nous pouvons observer la première apparition de la valeur.Il incombe en effet à notre profession de valoriser et de promouvoir, auprès de ces pays, notre modèle juridique national et, à travers lui, le droit continental.Il englobe la boîte en carton renfermant un flacon ou une plaquette, un dispositif de préparation et une notice (conditionnement secondaire).La vie, elle, progresse et dure.Mais il crée aussi, dans les choses, l’ « ordre » que notre induction, aidée de la déduction, retrouve.La chose est un peu technique : elle se prête donc mal au format des commentaires attendus.C’est deux fois plus qu’en Allemagne, où le gouvernement entend ponctionner à terme 1,5 milliard par an pour alimenter son nouveau fonds « anti-crise ».On ne se figure pas ce qu’on peut remplir de colonnes avec des tirades sur la réconciliation nécessaire de tous les Français dans le culte de la patrie.Ces croyances, ces outils, ces valeurs sont affaiblies.Les bases scientifiques de ce domaine, élaborées au XIXe siècle, restent encore bien valables.L’existence des réseaux de transport des données et de standards techniques communs est fondamentale pour le développement de ce marché.Notre contributeur Christian Navlet, a répondu et convaincu.