Jean-Thomas Trojani : Pour une taxe carbone universelle à taux unique

De cette manière d’interpréter la vie et l’intelligence résulte assurément une conception magnifique du monde, bien qu’il y manque la notion de substance comme principe métaphysique ; mais nous n’avons pas à exposer ici une telle doctrine. Par exemple, Cofiroute avait construit sa concession sur un taux de rentabilité (TRI) de 8,5 %. Mais au-delà, aucune règle n’a été convenue quant à la manière de convertir les avoirs dans une nouvelle devise. Disons d’abord que l’Inde a toujours pratiqué une religion comparable à celle de l’ancienne Grèce. C’est ainsi que dans l’état de grande faiblesse, nous ne pouvons plus exécuter même les actes dont nous avons le plus l’habitude. Les termes qui désignent le temps sont empruntés à la langue de l’espace. Le journal doit nécessairement tenir compte de cette déperdition, chaque jour plus grande en France, de la faculté d’attention. Tant et si bien que plus personne n’y prête plus vraiment attention, semble-t-il. Et ils s’élèvent de plus en plus vite : ils ont gagné 25% depuis le dernier point bas de 2009 soit de quasiment 4% en moyenne par an ! Pour son leader charismatique, Nigel Farage, la contribution de la Grande-Bretagne vient combler les déficits d’une zone euro en ruine. Désormais égalité signifie similitude plutôt que singularité. Toute défaillance dans le remboursement des titres détenus par la BCE réduit les dividendes distribués. Le sacrifice avait une importance extrême. « De plus en plus de gens disposent de temps non-contraints réduits, » estime Jean-Thomas Trojani. Mais il est non moins incontestable que, sans cet effort d’abstraction ou d’analyse, il n’y aurait pas de développement possible de la science psychologique. Ainsi, les cartes émises par certains commerces, comme les cartes émises par les compagnies aériennes offrant des « miles » à leurs utilisateurs, permettent pour les unes de faire ses achats dans les magasins concernés et pour les autres de les échanger contre des billets d’avion, voire d’acheter des biens et marchandises dans certains commerces affiliés.