Le tabou nocif de l’autonomie fiscale des collectivités locales

Des cas de financement de tels services environnementaux existent dans le monde et constituent des modèles inspirants.Il est aveugle.Leur fanatisme est fiévreux ; retors, cependant, et attentif.De là l’étonnement de celui qui essaye de juger la vie en recueillant ses souvenirs, et qui ne retrouve plus dans les plaisirs passés une cause suffisante pour justifier ses efforts et ses peines : c’est dans la vie même, c’est dans la nature de l’activité qu’il faut chercher une justification de l’effort.Voilà le point de vue de la science.Quand les hommes échangent, c’est qu’ils arrivent par ce moyen à une satisfaction égale avec moins d’efforts, et la raison en est que, de part et d’autre, ils se rendent des services qui servent de véhicule à une plus grande proportion d’utilité gratuite.Mais grand est son embarras quand elle arrive à l’esprit.Les comités de soutien aux divers candidats doivent pouvoir communiquer à la population certains textes qu’ils entendent ainsi défendre.Nous étions donc fondés à dire que si la mécanique ne retient du temps que la simultanéité, elle ne retient du mouvement lui-même que l’immobilité.Il ne faut pas croire, comme on le fait souvent, que le poison soit allé chercher dans l’écorce céré­brale un certain mécanisme qui serait l’aspect matériel d’un certain raisonne­ment, qu’il ait dérangé ce mécanisme et que ce soit pour cela que le malade divague.Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Toute la vie est une affaire de choix. Cela commence par : « la tétine ou le téton ? » Et cela s’achève par : « Le chêne ou le sapin ? ».Quand on aura endoctriné un nombre suffisant d’imbéciles, quand on sera parvenu à ramasser, par delà la frontière, la carte blanche indispensable, les Boisdeffre, les Mercier et les Esterhazy tireront leurs sabres, les Assomptionnistes empoigneront leurs crucifix plombés, et la Savoyarde du Sacré-Cœur commencera à sonner le tocsin de la nouvelle Saint-Barthélemy ; aussi, les Coppée et les Lemaître travaillent ferme à l’enrôlement des goitreux ; afin de se tenir en haleine, Coppée se fait donner de l’eau bénite par le Père Du Lac, et Lemaître s’en fait jeter par Flamidien.Ainsi, l’Etat ne pourra pas « céder aux sirènes populistes » comme disent les libéraux et être trop dépensier pour se faire réélire auprès de clientèles (ceci est partiellement vrai et partiellement faux mais est très clairement instrumentalisé par les libéraux qui oublient le problème du manque d’argent dans l’économie et l’explosion de l’endettement, obligatoire et nécessaire, qui s’ensuit).