L’indispensable bulle obligataire

La grande question est celle de la façon dont l’homme va évoluer dans cet univers, le rôle qu’il jouera, la maîtrise qu’il sera en mesure de conserver face à ces transformations et les valeurs qu’il saura ou non préserver et cultiver.Le sénateur excelle évidemment dans cet art délicat.Établir entre la métaphysique et la science une différence de dignité, leur assigner le même objet, c’est-à-dire l’ensemble des choses, en stipulant que l’une le regardera d’en bas et l’autre d’en haut, c’est exclure l’aide mutuelle et le contrôle réciproque : la métaphysique est nécessairement alors – à moins de perdre tout contact avec le réel – un extrait condensé ou une extension hypothétique de la science.Considérez ce système d’images qui s’appelle le monde matériel.D’ailleurs, sans aller aussi loin, il est aisé de voir que si la transposition du solennel en trivial, du meilleur en pire, est comique, la transposition inverse peut l’être encore davantage.Mais leurs instincts avaient été ligotés par le dogme ; l’esprit de la Réformation s’était dénaturé dans des préoccupations religieuses ; il avait perdu toute vigueur, et le sens même de sa mission.La compétitivité allemande repose d’abord sur le dialogue socialLes amateurs de comparaisons germano-françaises ne sont pas toujours conscients du fait que la compétitivité allemande ne repose pas sur un coût du travail plus bas qu’en France (un épisode conjoncturel très provisoire) mais sur un modèle économique dont la qualité du dialogue social constitue un volet essentiel.L’émigrant demeura un instant silencieux ; puis il jugea sans doute qu’il était assez Américain déjà pour tout dire :— Je ne le crois pas, répliqua-t-il.Nous croyons que, pour pénétrer jusqu’à l’essence même de la religion et pour comprendre l’histoire de l’humanité, il faudrait se transporter tout de suite, de la religion statique et extérieure dont il a été question jusqu’à présent, à cette religion dynamique, intérieure, dont nous traiterons dans le prochain chapitre.« Nous ne vivons pas assez scientifiquement dans ce monde », affirme Antonio Fiori.L’année 2011 risque d’être difficile pour les Britanniques.Des états hypnotiques n’ont rien de mystique par eux-mêmes, mais ils pourront le devenir, ou du moins annoncer et préparer le mysticisme vrai, par la suggestion qui s’y insérera.

Publicités