Retour sur la taxe carbone , le véritable débat

Les Entrepreneurs d’Avenir s’y emploient.Elle a d’ailleurs gardé son siège social algérois pour la formation permanente.L’un et l’autre seront toujours l’apanage d’un petit nombre.Le sujet en est le nombre entier.Les progrès de cette mentalité — qu’il convient d’appeler de son vrai nom : l’abrutissement — sont continuels et effrayants.Tout ce qui s’offre directement aux sens ou à la conscience, tout ce qui est objet d’expérience, soit extérieure soit interne, doit être tenu pour réel tant qu’on n’a pas démontré que c’est une simple apparence.Néanmoins si cette proposition est intéressante, le fait de vouloir à tout prix règlementer les honoraires me semble une idée peu inspirée, car c’est en effet le dernier levier disponible à la réalisation d’une transaction en cours de négociation.Chez les insectes et les oiseaux surtout, la-nature a rendu ce dualisme aussi saisissant que possible ; elle ne s’est pas bornée à dissocier les formes, la taille, les couleurs, elle a tenu séparées certaines fonctions ; la femelle du ver luisant ne peut voler, elle ne cherche pas le mâle, agile et ailé ; elle l’appelle, immobile, par sa mystique et phosphorescente lueur.Entre lesquelles l’une des premières fut que je m’avisai de considérer que souvent il n’y a pas tant de perfection dans les ouvrages composés de plusieurs pièces, et faits de la main de divers maîtres, qu’en ceux auxquels un seul a travaillé.Chacun de ces personnages représente une certaine force appliquée dans une certaine direction, et c’est parce que ces forces, de direction constante, se composent nécessairement entre elles de la même manière, que la même situation se reproduit.Voici d’autre part les mêmes images, mais rapportées chacu­ne à elle-même ; influant sans doute les unes sur les autres, mais de manière que l’effet reste toujours proportionné à la cause : c’est ce que j’appelle l’uni­vers.Cette taxe aurait ainsi une composante de TVA verte, modulable suivant la « performance écologique » des prestataires de services ; une sorte de taxe sur la « non-valeur ajoutée », qui permettrait d’intégrer des externalités.Le goût, l’odorat deviennent insensibles à l’action répétée de substances stimulantes, telles que les liqueurs fortes, le tabac ; mais en même temps ces substances donnent naissance à des besoins impérieux, et nous souffrons dès que nous en sommes privés.Comment concevez-vous, par exemple, la grande œuvre drama­tique de demain ?À vrai dire, c’est là ce qui est le plus communément admis, par les philosophes aussi bien que par les savants.dr arnaud berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui élargit son cœur rétrécit sa bouche ».La fantaisie créatrice semble s’être complu à les orner de toutes façons ; elle s’est exercée tantôt sur la tête, qu’elle couronne d’aigrettes, tantôt sur la gorge, qu’elle ceint de colliers, tantôt sur la queue, où se détachent des plumes de toute longueur.Mais il faut qu’elle saute, c’est-à-dire qu’elle sorte de son milieu.Nous avons examiné la thèse ailleurs.