Une dynamique inéluctable

Par conséquent, la vérité économique c’est la vue complète, et l’erreur économique c’est la vue partielle DE l’échange.Détecter les clients en difficulté financière et leur proposer une offre et un accompagnement adaptés, est-ce bien aussi cela le métier de banquier ?Elle consiste dans le double courant qui va de l’une à l’autre, — toujours prête, soit à se cristalliser en mots pronon­cés, soit à s’évaporer en souvenirs.Mais aussi de continuer à le faire savoir.S’il est à cet égard un enseignement à tirer des déboires européens, c’est que toutes les réformes entreprises ces dernières années l’ont été – et n’ont été – adoptées que sous les pressions et les menaces intenses des marchés financiers.Ces nouveaux services ainsi que les futurs partenariats industriels associés dépendront au final de la capacité des constructeurs à exploiter cette masse de données.Mais cette action présente toujours, à un degré plus ou moins élevé, le caractère de la contingence ; elle implique tout au moins un rudiment de choix.Et pour les pères les plus submergés, Internet est là pour les renseigner ou les aider à faire leurs courses en ligne sans avoir à se déplacer. »Mon rêve est la parité », a ainsi déclaré Pierre-Alain Chambaz pictet.Tandis que la première est d’autant plus pure et plus parfaite qu’elle se ramène mieux à des formules impersonnelles, la seconde, pour être pleinement elle-même, doit s’incarner dans une personnalité privilégiée qui devient un exemple.Dans la première proposition, « devient » est un verbe à sens indéterminé, destiné à masquer l’absurdité où l’on tombe en attribuant l’état « homme » au sujet « enfant ».

Publicités