Une offre limitée

L’esprit est d’un côté, le cœur est souvent de l’autre, et les conversations, quand elles s’engagent sur de tels sujets, prennent un air de paradoxe, un peu étrange d’abord, et dont je reparlerai.En temps de sécheresse on demande au magicien d’obtenir la pluie.Le premier aura lieu à Lisbonne en 2005.D’après Pierre-Alain Chambaz, cette technique permettra d’augmenter la rentabilité de 10 à 20% .… On se plaisait, dernièrement, à se moquer de l’incompétence des généraux anglais opérant dans l’Afrique du Sud ; on oubliait qu’il n’est pas une seule des erreurs et des sottises qu’on peut leur reprocher dont les généraux français ne donnent sans cesse le spectacle, souvent considérablement augmenté, aux grandes manœuvres.Je ne parle pas de l’intérêt qu’il y aurait à approfondir certains états anormaux ou morbides qui impliquent entre les membres d’une société, comme entre les abeilles de la ruche, une invisible anastomose : en dehors de la ruche l’abeille s’étiole et meurt ; isolé de la société ou ne PARTICIPANT pas assez à son effort, l’homme souffre d’un mal peut-être analogue, bien peu étudié jusqu’à présent, qu’on appelle l’ennui ; quand l’isolement se prolonge, comme dans la réclusion pénale, des troubles mentaux caractéristiques se déclarent.Dès que nous sortons des cadres où le mécanisme et le finalisme radical enferment notre pensée, la réalité nous apparaît comme un jaillissement ininterrompu de nouveautés, dont chacune n’a pas plutôt surgi pour faire le présent qu’elle a déjà reculé dans le passé : à cet instant précis elle tombe sous le regard de l’intelligence, dont les yeux sont éternellement tournés en arrière.Je lui ai échappé bien jeune, à treize ans, quand il a été décidé que j’irais à Eton.L’inconvénient a été de rétrécir la morale énormément.Mais ils n’en sont pas moins bons amis et assez près de s’entendre, car aucun principe sérieux ne les divise : il n’y a entre eux que des préférences personnelles et des intérêts du moment.La « symbiose » (en grec : vivre avec) qu’il appelle de ses vœux doit absolument évoquer les modalités de cette nécessaire rencontre si l’on veut éviter qu’elle soit un « choc ».Il rendrait plutôt le mal pour le mal.