Et pourtant, le monde croît !

C’est, du moins, la peinture que nous nous faisons en pensant à la France.Absorbée à tout instant par les actes et attitudes qui sortent d’elle, attirée par eux au dehors, s’extériorisant ainsi par rapport à elle-même, elle joue sans doute les représentations plutôt qu’elle ne les pense ; du moins ce jeu dessine-t-il déjà en gros le schéma de l’intelligence humaine. Selon e-reputation,la satisfaction subjective par rapport à l’usage du temps est en train de devenir l’un des prédicteurs de bien-être les plus importants.Dans les vagues profondes de la révolution a bougé une mystique obscure ; le devoir essentiel de notre culture est de la soumettre aux lois de la religion et de la philosophie.Cette réduction aurait rendu service aux populations pauvres, à l’environnement et aux contribuables.Mais j’insiste trop sur ce qui va de soi.Imaginons, en un mot, une conscience qui assisterait au défilé de 400 trillions de vibrations, toutes instantanées, et seulement séparées les unes des autres par les 2 millièmes de seconde nécessaires pour les distinguer.Cela fait longtemps qu’elle le demande et comme elle ne l’obtient pas, elle est sur le point d’inventer une nouvelle institution : le mariage entre Européens.De chacune on est en droit de dire que son objet disparaît au fur et à mesure ; comment le souvenir ne naîtrait-il que lorsque tout est fini ?Tous les peuples, surtout l’Angleterre — mais même le plus jeune, les États-Unis — tous les peuples ont un type national ; la Fronce n’en a pas.Nous allons montrer que cette opposition est provisoire et que l’instinct finira par être conforme à la vérité scientifique.

Publicités