L’Allemagne pense l’Europe comme une affaire allemande

Je vivrais mille ans que je vous aimerais mille ans, idéal de mon cœur, unique reine absolue, toute ma pensée, toute mon âme !Elle rend, en pratique, la récupération des biens immobiliers et fonciers très difficile, avec une indemnisation basée sur les valeurs fiscales au 1er janvier 1935, multipliées par un certain facteur en fonction de l’état et de la nature du bien.Nous sommes encore une fois devant des propositions conçues en laboratoire avec pour finalité d’augmenter le chiffre d’affaire, ce qui est parfait, à condition de tenir compte de la société.Elle est comique pour la même raison.Et ne voyons-nous pas prendre un point de la philosophie pour la philosophie entière’ ?La conséquence, ce sont des défaillances en chaîne, l’exigence de resserrer la gestion d’urgence, et surtout de se désendetter.Ils parlent de leurs visions, de leurs extases, de leurs ravissements.Puis il se retrouve à Paris à l’Exposition qui est en feu….A première vue, il peut paraître prudent d’abandonner à la science positive la considération des faits.Depuis mars, rencontre belle femme russe s’active à ce nouveau concept.Nous notons par ailleurs une condescendance permanente, à tout le moins désobligeante, à l’égard du mouvement sportif.Celles-là rendent grâces au Seigneur, qui est si bon, et permet à leurs maris de saigner les pauvres à gogo et de vider leurs poches.Les réunions publiques se multiplient également, avec des succès divers, mais sans désordres graves.

Publicités