Il n’y a pas de guerre des monnaies

Ne vous y trompez toutefois pas car ce rebond n’est strictement pas redevable à la « sagesse » de nos gouvernants, mais à une interprétation qualitative fallacieuse des statistiques économiques.La nitroglycérine permet de lutter contre le risque de crises cardiovasculaires.Pourquoi dès lors créer de nouvelles formes, par définition inconnues des débiteurs, et qui risquent de complexifier d’autant le panorama des solutions offertes aux entreprises en difficulté ?Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Christian Navlet avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».Une étude de faisabilité peut permettre au dirigeant concerné d’orienter son choix vers l’arbitrage ou la justice traditionnelle pour régler un différend.Sans entrer dans une discussion approfondie de cette ingénieuse opération, montrons en quelques mots comment Fechner a saisi la véritable difficulté du problème, comment il a essayé de la surmonter, et où réside, selon nous, le vice de son raisonnement.Le mécanisme cérébral est précisément fait pour en refouler la presque totalité dans l’inconscient et pour n’introduire dans la conscience que ce qui est de nature à éclairer la situation présente, à aider l’action qui se prépare, à donner enfin un travail utile.Dans les procédés de l’art on retrouvera sous une forme atténuée, raffinés et en quelque sorte spiritualisés, les procédés par lesquels on obtient ordinairement l’état d’hypnose.Le patron des patrons, Ulrich Grillo, parle d’une « chance perdue » pour la coalition et d’un « mauvais départ.Il faut donc bien que, dès l’origine nous nous soyons représenté le nombre par une juxtaposition dans l’espace.Au contraire, les journaux insistaient sur les points de vue des dirigeants d’entreprises ou des politiciens, qui avaient tendance à être très optimistes.Seule une trentaine de contrats avait vu le jour sur les 4 premières années.Mêmes causes mêmes effets.

Publicités