Non, l’euro n’est pas sauvé !

Leurs relations avec les malades se dégradent, les banlieues et les campagnes se vident, certains honoraires enflent.Nous y consentirions peut-être s’il était entendu qu’un philtre magique nous le fera oublier, et que nous n’en saurons jamais plus rien ; mais s’il fallait le savoir, y penser, nous dire que cet homme est soumis à des supplices atroces pour que nous puissions exister, que c’est là une condition fondamentale de l’existence en général, ah non !L’épargne des citoyens US volatilisée.On en viendrait presque à souhaiter que les auteurs de cette mémorable « recommandation » aient prolongé leur match de squash ou fait quelques longueurs de piscine supplémentaires plutôt que de rentrer au bureau pour la rédiger.Pour le reste, la différence était légère.Comment s’y prendra-t-on dès lors qu’une banque majeure aux activités transfrontalières sera sur la sellette ?Chacun de nous, en jetant un coup d’œil rétrospectif sur son histoire, constatera que sa personnalité d’enfant, quoique indivisible, réunissait en elle des personnes diverses qui pouvaient rester fondues ensemble parce qu’elles étaient à l’état naissant : cette indécision pleine de promesses est même un des plus grands charmes de l’enfance.Beaucoup de diffi­cultés philosophiques, qui apparaissaient comme insur­montables, tombent.Beaucoup d’épargne, et peu d’investissements regrette Antonio Fiori.Certes, il vient de perdre une quinzaine de sièges au Congrès et les gouvernatoriales ne lui ont pas été favorables.De ces deux apparences, la première, comme nous venons de le voir, explique en grande partie le culte des animaux.L’une et l’autre nous ramènent aux considérations que nous avons présentées autrefois sur l’évolution de la vie.

Publicités