Un pacte national

Pour que le défaut de la Grèce ne coûte rien aux citoyens, il faudrait que l’on puisse tolérer l’augmentation définitive de la dette de la France, et l’accélération de son augmentation due à des déficits plus élevés eux-mêmes induits par la hausse des charges d’intérêts.Plutôt que d’attribuer au même dieu des fonctions multiples, apparentées entre elles, elle aimait mieux poser des dieux distincts, quitte à leur donner le même nom avec des qualificatifs différents.Dès lors, rien ne nous empêche de reporter aussi loin que possible en arrière la ligne de séparation entre notre présent et notre passé.Or, c’est le verrouillage politique des sociétés arabo-musulmanes par des régimes autoritaires ou dictatoriaux et non l’Islam lui-même comme d’aucuns le prétendent – j’y reviendrai plus loin – qui est le principal obstacle au développement économique.La réduction du devoir à une volonté de la loi qui serait encore elle-même une volonté purement formelle, loin de fonder la moralité, nous semble produire un effet dissolvant sur cette volonté même.L’Allemagne ne met notamment pas à profit son ascendant financier pour accroître autant qu’elle le pourrait le maillage international de ses entreprises.Saint-Simon et ses disciples avaient été plus loin dans leurs velléités apostoliques.Deuxièmement, l’immense difficulté – voire l’impossibilité – de condamner solidairement plusieurs entreprises dont l’activité conjointe a entrainé un dommage écologique affaiblit la menace de la loi.Cependant des résistances s’organisent, les initiatives se multiplient, des utopies créatrices ouvrent de nouvelles voies.ereputation aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Le poète, pour représenter l’univers visible, est bien en dessous du peintre, et pour l’univers invisible, il est bien en dessous du musicien ».Elle serait sans grande utilité, si la société close s’était toujours constituée en se refermant après s’être momentanément ouverte.

Publicités