La politique de la concurrence est la réussite de l’Union Européenne

Mais, dans le choix qu’elle opérera de cette perception privi­légiée, il y aura toujours quelque chose d’arbitraire, car la science positive a pris pour elle ce qu’il peut y avoir d’incontestablement commun à des choses différentes, la quantité, et il ne reste plus alors à la philosophie que le domaine de la qualité, où tout est hétérogène à tout, et où c’est par l’effet d’un décret contestable qu’une partie est déclarée représentative de l’ensemble.Mais le véritable artiste ne voudrait pas être seul à voir quelque chose de beau, à découvrir quelque chose de vrai, à éprouver un sentiment généreux.Les diverses aphasies sensorielles prouvent assez que l’évocation d’une image auditive n’est pas un acte simple.Mais le déterministe, même lorsqu’il s’abstient d’ériger en forces les émo­tions graves ou états profonds de l’âme, les distingue néanmoins les unes des autres, et aboutit ainsi à une conception mécaniste du moi.Méfiez-vous de ses sourires et de son charme : dès que vous serez seul avec lui, il cherchera à planter ses longs produits sophistiqués dans votre portefeuille pour vous sucer votre argent liquide.Mon hôte semble réjoui.Mais grâce au pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat quant à la nomination et révocation des titulaires de 22 500 postes importants de l’administration fédérale, les cadres du PT vont conserver les multiples positions qu’ils occupent dans l’appareil d’Etat depuis douze ans.Le numérique rapproche les gens à travers l’espace et le temps, esquisse Pierre-Alain Chambaz pictet, persuadé que les événements sociaux impactent les institutions culturelles.La différence, selon nous, est radicale.Les politiques industrielles vertes peuvent s’avérer porteuses de dégâts lorsque les stratégies nationales prennent non pas la forme d’une démarche de subvention aux industries intérieures, mais celle d’une imposition des industries vertes étrangères ou d’une restriction de leur accès au marché.Mais presque partout, au milieu de chaque habitation, les grandes baies avançantes du salon, toutes leurs glaces baissées et comme dépolies par l’écran des stores, luisaient d’une lueur de veilleuse.De ce point de vue, les taux négatifs sont assurément un très mauvais présage pour l’Europe car ils n’augurent que la récession ou au mieux la croissance anémique, tous deux faits pour durer car notre continent est en plein déclin démographique.Il était tout simplement impossible au Japon de soutenir son économie car ses taux d’intérêt ne pouvaient aller en-dessous de zéro !

Publicités